L’Ouzbékistan :

spécial fêtes de Novruz                              Avec Barbara LEPECHEUX              

 

Du 11 au 23 mars 2019

 

Nous voyageons sur les pas de Tamerlan pour découvrir les nombreuses richesses que renferment les anciennes cités caravanières de la route de Soie. Nous découvrons Khiva, Boukhara et bien sûr la mythique Samarkand, que le conquérant édifia en capitale au XIVème siècle. Le Novruz, marque le nouvel an et le début du printemps dans une zone géographique très étendue, comprenant, entre autres, l’Azerbaïdjan, l’Inde, l’Iran, le Kirghizistan, le Pakistan, la Turquie et l’Ouzbékistan. La Journée internationale de Novruz proclamée par les Nations unies est généralement célébrée le 21 mars, pour les 300 millions de personnes dans le monde concernées par cette tradition Zarathoustrienne vieille de plus de trois millénaires. Le Novruz développe des valeurs de paix, de solidarité entre les générations et au sein des familles, de réconciliation et de bon voisinage, contribuant à la diversité culturelle et à l’amitié entre les peuples et les différentes communautés. 

JOURS 1-2 : MARSEILLE – TACHKENT

Départ de Marseilles à destination de Tachkent. Arrivée à Tachkent le plus souvent dans la nuit du jour 1 au jour 2. Accueil à l'aéroport par notre équipe locale et transfert vers notre hébergement. L’après-midi est consacrée à la découverte de la capitale des Ouzbèkes, une ville moderne de plus de 2,5 millions d’habitants. Même si c’est maintenant une ville moderne, Tachkent possède un certain charme avec ses parcs et ses vastes avenues, héritage de la période soviétique. Nous découvrons notamment la place Tchor Su et la medersa Koukeldash (16ème siècle), le mausolée de Kaffal Chachi, la medersa de Barakhan (XVIème siècle) ainsi que le musée des Arts appliqués qui occupe l‘ancien palais du diplomate russe Polovtsev. Le vol de Tachkent pour Ourghench est prévu dans la soirée du jour 2. Transfert à Khiva. Installation à l’hôtel. Dîner et logement.

Transfert / Transport : en véhicule privé

Nombre d’heures de vol : environ 1 h 15
Repas : petit-déjeuner à l’hôtel / déjeuner et dîner en ville
Hébergement : nuit à l’hôtel à Tachkent le jour 1 et à Khiva le jour 2. 

JOUR 3 : KHIVA - CITÉ DU DÉSERT - KHIVA

Dans la matinée, nous prenons la direction de la forteresse du désert Ayaz Qala. Les vestiges d’Ayaz-Qala (IVe s. av. JC)  représentent aujourd’hui un monument historique unique des temps du zoroastrisme. La forteresse est située dans le district d’Ellikqala du Karakalpakstan, à vingt kilomètres vers le nord-est à partir des vestiges de Toprak - Qala , la capitale de l’ancien Khorézm, et vers l’ouest de la forteresse Qirq-qiz-qala, au milieu des sables mouvants et contreforts des montagnes Soultan Way. On peut ainsi imaginer ce que fut le temple des adorateurs du feu ou les larges maisons claniques qui réunissaient sous un même toit des familles de plus de cent membres. Déjeuner sous une yourte. Dans l’après-midi retour à Khiva et première découverte de la ville en fonction de l’horaire de retour. Si le temps le permet coucher de soleil sur les remparts de Khiva. Dîner et logement.

Transport : en véhicule privé

Repas : petit-déjeuner à l’hôtel / déjeuner sous une yourte et dîner en ville
Hébergement : nuit à l’hôtel à Khiva


JOUR 4 : KHIVA

La journée est entièrement consacrée à la découverte de la cité fortifiée de Khiva, l’une des cités les plus isolées de la "route de la Soie" qui fut la capitale du royaume de Khozrem. Khiva offre l'apparence d'une ville en parfait état, où peu de choses semblent avoir changé depuis 400 ans, entre le XVIIIème et le début du XXème siècle. Ses 2 200 mètres de murailles intactes, qui forment Kounia Ark "la vielle citadelle", délimitent la ville intérieure. La cité est ainsi devenue, en quelque sorte, une "Ville-Musée". Elle fut l'un des marchés d'esclaves les plus importants de l'Asie centrale et celui-ci fut actif jusque dans les années 1915-1920. Nous découvrons notamment "Itchan Kala", la ville intérieure, qui fut le palais du Khan de Khiva du Vème au XXème siècles, ainsi que le harem du Khan, la mosquée du Palais, le musée dédié au règne du Khan Ferouse, le mausolée de Pakhlavan Makhmoud, le Kaltar Minar (le "Minaret inachevé"), la medersa Chirgasi Khan, la mosquée Djouma, le palais Tash Khauli où nous pouvons admirer les fresques peintes parmi les plus fines d'Asie centrale, la medersa Moukhammad Amin Khan, la medersa Divan Begui, le mausolée Pakhlavon Makhmoud, la medersa Islam Khodja, la medersa Abdullah Khan, et le Marché oriental de Khiva. Au cours de ces visites nous découvrons les ateliers de sculpture sur bois, ainsi que la fabrication de tapis de soie. Dîner et logement.

Transfert / Transport : en véhicule privé ou taxi
Repas : petit-déjeuner à l’hôtel / déjeuner et dîner en ville
Hébergement : nuit à l’hôtel à Khiva

JOUR 5 : KHIVA – BOUKHARA

Petit-déjeuner à l’hôtel. Départ vers Boukhara et selon l’horaire aménagement du programme.

L’ordre des visites des jours 5 et 6 est donné à titre indicatif. Il peut être aménagé sur place.

La première de ces deux journées consacrées à la découverte de Boukhara, "la noble", "la ville la plus intéressante du monde" selon  l'historien Curzon. Ville sainte d’Asie centrale, elle compte plus de 360 mosquées, dont les couleurs des dômes bleu/vert se détachant sur le bleu du ciel sont absolument splendides. Le nom de Boukhara serait une déformation du mot "vihara" qui signifie "monastère" en sanscrit.
Nous découvrons notamment l’ensemble de Poi Kalon datant de XIIème et XVème siècles composé d’un minaret surnommé "minaret de la mort", de la mosquée, dont la beauté lui épargna la destruction par les troupes de Gengis Khan au XIIIème siècle, ainsi que la medersa de Miri Arab, la plus grande école coranique de toute l'Asie centrale. Cette dernière est un exemple exquis de l’architecture en brique.

Nous poursuivons notre exploration des beautés de Boukhara avec la medersa d’Ouloug Beg (XVème siècle) construite par le prince astronome de Samarkand lui-même, la forteresse Ark (citadelle), résidence fortifiée des Émirs de Boukhara. Puis nous nous rendons à Tchor Minor (les quatre minarets). Nous terminons notre journée par un cours culinaire dans une famille d’artisans ouzbèks pour apprendre la préparation du Plov, le plat national ouzbek. Le Plov est véritablement le roi des plats ouzbeks. D’ailleurs les Ouzbeks disent souvent « si tu as une journée à vivre, mange du Plov ». Dîner et logement.

Transfert / Transport : avion / véhicule privé.
 Repas : petit-déjeuner à l’hôtel / déjeuner en ville / dîner chez l’habitant
Hébergement : nuit à l’hôtel à Boukhara

JOUR 6 : BOUKHARA

Dans la matinée nous poursuivons notre découverte de Boukhara avec notamment la medersa Nodir Divan Begi (1622-1623), conçue d’abord comme le caravansérail. La medersa fait partie d’un des ensembles architecturaux les plus originaux de Boukhara avec le Liabi-Khauz « Rive du Bassin ». L’élément le plus ancien est la medersa Koukeldach (1568-1569). Le troisième bâtiment de l’ensemble est la Khanaka, le caravansérail pour les derviches pèlerins. Nous terminons la matinée à la mosquée Magokki Attari (XIIème - XVIème siècles) dont la façade est enfoncée de près de 4,5 m dans le sol, d’où son nom Maghok qui signifie souterrain. Dans l’après-midi nous nous rendons dans les environs de Boukhara pour voir Sitora-i-Mokhi Khossa, le palais d’été des émirs de Boukhara, ainsi que la nécropole en mémoire de Tchor Bakr, les quatre descendants du prophète. Puis nous nous rejoignons l’ensemble Bolo Khaouz qui se compose d’une mosquée (XVIIIème siècle), d’un minaret

 

(1914 - 17) et d’un bassin, puis du mausolée des Samanides (IXème siècle) surnommé "la perle de l'Orient" qui fut construit par Ismail Samani pour son père Akhmad. Ce tombeau dynastique est le plus ancien mausolée musulman d'Asie centrale. Nous terminons notre journée au mausolée de Tchachma Ayoub (la source de Job) datant des XIVème et XVIIème siècles. La source, réputée pour ses vertus curatives, est censée guérir les maladies de peau. En chemin nous découvrons également le marché couvert du XVIème siècle avec notamment l’atelier de broderie en or près des coupoles marchandes, celui de fabrication d’articles en cuivre et en argent, du forgeron, et de tissage près de Tim Abdoullah Khan. Dîner et logement.

Transport : en véhicule privé ou taxi

Repas : petit-déjeuner à l’hôtel / déjeuner et dîner en ville
Hébergement : nuit à l’hôtel à Boukhara

JOUR 7 : BOUKHARA – SAMARKAND

Dans la matinée nous reprenons la route en direction de Samarkand. Nous empruntons la Shokh Rokh, « la route royale », qui s’étire sur 270 km entre Boukhara et Samarkand, à travers les steppes désertiques du Kizil Kum. Cette route, que les caravanes mettaient 7 jours à parcourir, suit la rivière Zeravchan. Samarkand est l'une des villes les plus anciennes et l'un des plus vieux centre culturel du monde. Avec une histoire vieille de XXV siècles, Samarkand est une ville de légendes qui fut le centre de la Sogdiane. Elle survécut aux multiples invasions, d'Alexandre le Grand, qui s'enthousiasmait déjà sur sa beauté, des Arabes, en passant par les Mongols. Timour le Grand en fit sa capitale, qu'il voulait capitale du monde. Dans l’après-midi nous commençons la découverte de Samarkand avec notamment la très belle place du Reguistan qui est souvent considérée comme la plus belle place d’Asie centrale. Elle est entourée de trois medersas imposantes : la medersa d’Ouloug Beg (XVème siècle), la medersa de Cher Dor et celle de Tillya Kori (XVIIème siècle). Dîner et logement.

Transfert / Transport : en véhicule privé 
Repas : petit-déjeuner à l’hôtel / déjeuner sur la route / dîner en ville
Hébergement : nuit à l’hôtel à Samarkand

JOUR 8 : SAMARKAND

Dans la matinée nous poursuivons la découverte de Samarkand, ville inséparable de l'histoire de la "route de la Soie", qui fut la capitale de Tamerlan. Elle est le symbole semi-mythique de l'Asie centrale pour nombre de personnes à travers le monde. Située à la frange du désert du Kyzil Koum, Samarkand est une immense oasis aux multiples facettes et aux riches monuments. Nous commençons notre journée à la nécropole de Chakhi-Zinda composée de plus de 11 mausolées datant des XI-XIXème siècles, dont celui de Kussam-ibn Abbas, cousin du prophète Mahomet. Puis, nous rejoignons le mausolée Gour Emir (XVème siècle) abritant les tombeaux de Tamerlan et de ses descendants, orgueil de Samarkand avec sa superbe coupole côtelée bleu turquoise. On dit souvent que "Si le ciel disparaît, la coupole de Gour Emir le remplacera". Dans l’après-midi nous nous émerveillons devant l’imposante mosquée Bibi Khanoum (XVème siècle). C'est en 1399, au retour de sa campagne en Inde que Tamerlan décida de construire cette mosquée, connue aujourd'hui sous le nom de sa femme, Bibi Khanoum. Nous terminons la journée avec le grand Bazar (marché local), un des sites les plus animés de la ville, et l’observatoire d’Ouloug Beg. Dîner et logement.

Transfert / Transport : en véhicule privé ou taxi
Repas : petit-déjeuner à l’hôtel / déjeuner et dîner en ville
et Hébergement : nuit à l’hôtel à Samarkand

JOUR 9 : SAMARKAND

Dans la matinée, nous visitons le musée Afrosiab dont le pièce maîtresse est une fresque du VIIe s., rare exemple de la période préislamique dans cette région. Nous visitons le mausolée attribué au prophète Daniel et profitons des festivités publiques sur les boulevards de Samarkand en cette veille de Nawruz. Dans l’après-midi nous découvrons également dans un village proche de Samarkand, une fabrique de papier de soie selon des techniques traditionnelles et médiévales. Dîner et logement.

Transfert / Transport : en véhicule privé ou taxi
Repas : petit-déjeuner à l’hôtel / déjeuner chez l’habitant / dîner en ville
Hébergement : nuit à l’hôtel à Samarkand

JOUR 10 : SAMARKAND – ASRAF

Dans la matinée, nous prenons la direction du petit village d’Asraf, situé entre les villages d'Eski Forish et Uhum. Le village possède une longue et riche histoire. Les peintures rupestres présentent dans les montagnes témoignent de la présence humaine depuis plus de deux mille ans. Plusieurs éléments issus de la langue parlée par les sogdiens constituent la langue tadjike parlée aujourd’hui par ses habitants. Au IVème siècle av. J.-C., les habitants de la Sogdiane, issus notamment de sa capitale Samarkand, et des vallées de Zarafshan et d'Istrafshan, s'établissent dans les montagnes de Nuratau pour échapper aux troupes d'Alexandre le Grand. C’est pour cela qu’aujourd’hui encore se perpétuent des traditions appartenant à la région de Sogdiane. Pendant de nombreux siècles, certaines routes qu’empruntaient les caravanes pour relier Boukhara et Tashkent (anciennement Choch) passaient par la région de Nuratau. Ces routes ont été fréquentées jusqu'au XIXème siècle. Les forteresses et les puits situés dans les vallées des montagnes de Nuratau étaient autrefois utilisés comme points d'arrêt par les commerçants. La journée est entièrement consacrée aux célébrations de la fête du printemps, le Nawruz.  Nous aidons à la préparation du plat traditionnel : le Soumalak. La journée est rythmée par des chants et des danses traditionnelles. Puis nous participons à de nombreux jeux comme le Bouzkachi, répandu dans toute l’Asie centrale. Buzkashi est un jeu très ancien. Au début, seules les tribus nomades jouaient à ce jeu avant qu’il ne se démocratise parmi les tribus sédentaires. Aux premières heures du Buzkashi, la lutte pour une carcasse de chèvre était non seulement un jeu, mais surtout une sorte de préparation et d’examen pour les futurs soldats. Au cours de ce jeu, les jeunes étaient censés acquérir les compétences nécessaires pour combattre à cheval et apprendre à se gérer dans les conditions extrêmes de la bataille. À cette époque le jeu durait une journée entière et les participants étaient autorisés à utiliser la force physique, en battant leurs rivaux avec un fouet en cuir. Aujourd'hui les règles ont bien changé même si le jeu reste tout aussi physique et impressionnant. Dîner et logement.

Transfert / Transport : en véhicule privé ou taxi
Repas : repas chez l’habitant
Hébergement :  nuit à l’hôtel à Samarkand


JOUR 11 : ASRAF – TASHKENT

Dans la matinée, nous quittons le petit village d’Asraf pour rejoindre Samarkand. Selon l’horaire du train, transfert à la gare et embarquement pour Tachkent en longeant les contreforts du Pamir et de l'Alaï. Dans l’après-midi nous visitons la place de l’Indépendance, la place du Théâtre et le square d’Amir Timur. En début de soirée nous assistons à un opéra dans le théâtre de Navoi à l’architecture soviétique. Dîner et logement

Transfert / Transport : en véhicule privé / Train entre Samarkand et Tachkent
Repas : petit-déjeuner à l’hôtel / déjeuner en route / dîner en ville
Hébergement : nuit ou simple repos de quelques heures à l’hôtel à Tachkent

JOUR 12 et JOUR 13 : TASHKENT – MARSEILLE
Selon l’horaire de l’avion, transfert à l’aéroport et envol pour Paris. Le plus souvent le transfert se fait dans la nuit du jour 12 et le vol le jour 13.

NIVEAU ACCESSIBLE

Ce parcours est à la portée de tous ou presque, du moment que l’on aime la découverte. Les marches d’approche, de découverte des sites ou des villes sont faciles. Les bagages sont portés par une logistique en véhicule, vous porterez simplement un petit sac à dos avec vos affaires de la journée.

COMPAGNIES AÉRIENNES

Au départ de Marseille avec les compagnies aériennes, Uzbeistan airways, Turkish Airlines, Aeroflot.


HÉBERGEMENT
Logement en hôtel 4* (normes locales) à Tashkent, en hôtel de charme ou similaire dans les autres villes.

REPAS
Tous les petits déjeuners sont pris à l’hôtel tandis que les déjeuners et dîners sont pris soit en ville soit à l'hébergement. Les repas sont généralement copieux et variés. Vous goûterez les 1001 délices de la cuisine ouzbèke notamment l’incontournable Plov et les délicieuses shashlik (brochettes de viande).


ACCOMPAGNEMENT
Barbara Lepêcheux, guide conférencier, historien de l’art
 et un  chauffeur Ouzbèke.  Pour des raisons imprévisibles à ce stade, notamment de météo mais aussi de forme ou de méforme des participants, votre guide peut être amené à adapter le programme, si nécessaire, pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité. Accompagnement Nature et Patrimoine

 

TRANSFERTS / TRANSPORTS

Les transferts de l’aéroport et vers l’aéroport sont assurés en véhicules privés. L’itinéraire est prévu en véhicule privé et en avion, en train (sous réserve) .Ces prix sont donnés sous réserve de modifications de tarifs imposées par les différents prestataires, pour la prestation terrestre et pour les vols. Nous vous en informerions au moment de votre demande d’inscription. Dune manière générale, il est préférable de nous faire part de vos projets le plus tôt possible… Vous gagnerez ainsi en disponibilité de places sur le programme et surtout, en conditions tarifaires sur les transports aériens. En effet, une règle se vérifie très souvent, à savoir que plus la réservation d'un vol est effectuée tardivement par rapport à la date de départ et plus le tarif est élevé. De la même façon, certaines périodes de l'année sont des périodes dites “de pointe” (vacances scolaires, fêtes de fin d’année, etc.), ce qui peut générer également un supplément pour le transport aérien et donner lieu à un devis spécifique. a ce jour les vols Khiva Boukhara ne sont pas annoncés. En cas de faisabilité il faudrait prévoir un supplément de +ou- 85€.


Prix (base 14 participants) : 2.860 €

COMPRENANT :

Le vol international aller/retour au départ Marseille en classe économique. Les vols intérieurs tels que mentionnés dans le programme et dans la rubrique « aérien » ci-dessous.  Les transferts tel qu’indiqués dans le programme et dans la rubrique « transferts / transports » ci-dessous. L’hébergement en chambre double tel qu’indiqué dans le programme et dans la rubrique « hébergement » ci-dessous. Les repas tels qu’indiqués dans le programme et dans la rubrique « repas» ci-dessous. L’accompagnement par Barbara Lepêcheux, tel qu’indiqué dans le programme et dans la rubrique « accompagnement » ci-dessous. L’équipement tel qu’indiqué dans la rubrique « équipement » ci-dessous. Les entrées dans les parcs et les sites mentionnés dans le programme. L’assurance assistance rapatriement. Le carnet de voyage. L'accompagnement Nature et Patrimoine.


NE COMPRENANT PAS :

Tout ce qui n’est pas mentionné dans « le prix comprend ». Les frais de visa. Les boissons et les "extra" personnels. Les pourboires à l’équipe locale. Les éventuelles autorisations pour les photos. Les assurances complémentaires facultatives (annulation). Supplément single 285 € (nombre limité). Le supplément « minimum de participants non atteint »  calculé selon le nombre de participants effectifs..

nombre visiteurs

Today: 11
This Week: 40
This Month: 223
016370
France 64.4% France
United States 29.5% USA

Total:

59

Countries
Aller au haut