De Vézelay à Limoges : les routes médiévales !

 

Du  23 au 30 mai 2019        8 jours / 7 nuits                                                 

 

Le chemin de Saint-Jacques s’inscrit parmi « les routes européennes de la culture » et occupe une place privilégiée. Le chemin de Vézelay constitue un itinéraire particulier, au carrefour des pèlerins venant du nord et de l’est (Belgique, Lorraine, Champagne-Ardennes, Bourgogne). Les reliques de Sainte Marie Madeleine, qui attirent au milieu de XIème siècle de nombreux pèlerins font de la ville de Vézelay, une tête de chemin sur la "Via Lemovicensis". Lieu magique, colline éternelle, lieu de départ incomparable pour un périple vers Saint-Jacques de Compostelle. Mais ce n’est pas la seule route que nous allons suivre. En effet, nous suivrons aussi la Route Jacques Cœur qui rend hommage à un personnage méconnu de l’histoire de France. 

Jacques Cœur est né vers 1400  à Bourges, capitale du Duché du Berry et capitale du royaume de France en ce début du 15e siècle. Marchand mais aussi banquier, armateur, industriel, maître des mines dans le Forez, il est le contemporain de Jeanne d'Arc, qui habitera Bourges en 1429, de Gilles de Rais, et le confident d'Agnès Sorel. Grand argentier du roi Charles VII,  il a assisté à de nombreux événements historiques. Outre son Palais de Bourges, le grand Argentier acquiert de nombreuses maisons, châteaux et propriétés en Berry comme dans l'ensemble du pays. La " route touristique Jacques Cœur " permet de se promener sur les terres de ce dernier, d’aller d’un château à l’autre et découvrir un personnage hors du commun. Il avait des vignes donnant un excellent vin pour l'époque, il aura une loge de marchands à Montpellier, une autre à Tours, alors que le château de Boissy, proche de Roanne devait être une étape entre Bourges et le Midi. Bref! un homme moderne!

 

Jeudi 23/05 : Aubagne – Vézelay 

Départ tôt en direction de la vallée du Rhône. Déjeuner libre en cours de route. Arrivée à Vézelay : Le bourg médiéval s’étage sur tout un versant de la colline, écrin de pierre tendu vers son joyau… la basilique. En cheminant dans les ruelles étroites et tortueuses aux vieilles maisons bâties sur des caves, nous découvrirons les mystères de Vézelay. Visite de l’abbatiale, chef d’œuvre incontesté de l’art roman. De la pénombre du narthex nous pénétrerons dans l’incroyable vaisseau de lumière de l’église, dont l’architecture aérienne, les sculptures sont fortement chargées de symbolisme. Installation à l’hôtel. Dîner et logement. Possibilité de rejoindre la basilique à pieds depuis St Père (45mn).

 

Vendredi 24/05 : Vézelay – Tannay –

La Charité sur Loire

Petit déjeuner. Afin de se plonger dans l’ambiance jacquaire nous quittons Vézelay en direction du village de Tannay, citée perchée sur un large plateau, offrant un large panorama sur la vallée de l’Yonne et Metz-le-Comte.  Départ à pieds vers Cervenon, Thurigny pour un beau parcours en forêt vers la Charité sur Loire dont l’abbatiale au 12e siècle était la seconde plus grande église de la chrétienté après Cluny. Visite de l’abbatiale classée au patrimoine mondial en 1999. (Ballade 2h30)

 

 

Samedi 25/05 : La Charité sur Loire – Nevers – Bourges

Petit déjeuner et départ vers Nevers. Protégée par de solides murailles édifiées à la fin du 12e siècle, la ville médiévale de Nevers dresse vers le ciel les clochers de ses nombreuses églises, donnant cette image traditionnelle de ville pointue dominée par les imposantes silhouettes de la cathédrale Saint-Cyr et du palais ducal. Visite guidée de Nevers. En fin de matinée départ vers La Grenouille et le canal  latéral de la Loire. Nous rejoindrons à pieds Apremont-sur-Allier, labélisé « un des plus beaux villages de France ». Visite du parc floral qui a ouvert ses portes en 1976. D’importants travaux avaient alors été engagés : une vallée barrée, pour permettre à l’eau de se déverser en une succession de petits étangs; des prairies petit à petit transformées en pelouses, massifs, « mixed borders », ombragés par des arbres rares; une cascade, construite avec 650 tonnes de rochers, aménagée dans une ancienne carrière désaffectée. Inspirée du fameux « jardin blanc » de Vita Sackville-West, à Sissinghurst (Angleterre), une bordure d’arbustes et de plantes vivaces à fleurs blanches ou à feuillages argentés se trouve à l’entrée du jardin. Au printemps, les longues grappes des glycines de Chine et du Japon vous entraînent sous une voûte odorante: cytises, clématites et acacias roses se succèdent. Ce jardin enchanteur est agrémenté de « fabriques », constructions de fantaisie réalisées dans l’esprit de la seconde moitié du XVIIIème siècle. Continuation vers Bourges, capitale du Berry et fief de Jacques Cœur. Les vielles façades à colombages sont là pour nous rappeler que le Moyen Age n’appartient pas à un passé si lointain. Visite de la cathédrale saint Etienne, chef d’œuvre de l’art gothique et du palais Jacques Cœur. Déjeuner libre en cours de journée. Dîner et logement à Bourges. Le soir, nous pourrons flâner sur le « chemin lumière » de la cité qui met en valeur le patrimoine (sous réserve).

 

Vendredi 26/05 : Bourges - Dun sur Auron – Sagonne - Sancoins - Noirlac

Après le petit déjeuner nous quittons Bourges par la route jacques Cœur vers Dun sur Auron puis le château de Sagonne, Construit entre le XIIème et le XVème siècle, le château de Sagonne dresse sa puissante silhouette au milieu d’un village médiéval plein de charme et de pittoresque. Ce haut lieu, chargé d’une longue et prestigieuse histoire, fut la propriété de Jules Hardouin Mansart, surintendant des bâtiments de Louis XIV, architecte de Versailles. Continuation vers Sancoins  situé au carrefour de trois provinces : Berry, Nivernais, et Bourbonnais. C’est une localité pittoresque avec ses maisons anciennes et ses remparts. Le canal dBerry creusé dès 1822, constitue aujourd'hui un lieu privilégié pour faire de belles promenades. Le choix par Mr Dutens de construire un canal d’un petit gabarit lui a été dicté par la faiblesse des ressources en eau de la région de Sancoins, où se trouve le point culminant du canal. Il s'est inspiré du réseau britannique conçu pour des bateaux d'un port de 40 tonnes. De plus, l'emprise foncière étant moins importante, un tel canal revenait moins cher à construire. Mais ce petit gabarit s'est très vite révélé un mauvais choix qui allait handicaper gravement ce canal, interdit de fait aux bateaux plus gros. Nous rejoignons l’abbaye de Noirlac, située au bord du Cher. Dans un environnement préservé, l’abbaye de Noirlac déroule près de neuf siècles d’une histoire riche et souvent tourmentée. Elle accueille aujourd’hui, dans un monument parfaitement restauré, les visiteurs à la découverte de son architecture de lumière. Visite de l’abbaye. Installation à l’hôtel. Dîner et logement. (2h30)

 

Samedi 27 /05 : Noirlac – Meillant – Saint  Amand Montron - Noirlac

Petit déjeuner et  départ verse Le château de Meillant. Celui-ci se rattache aux grandes constructions gothiques de la région comme le château d'Amboise,  de Blois, le palais Jacques Cœur, et le palais du duc de Berry à Bourges. Visite guidée du château et ballade dans le parc. Retour à l’hôtel pour déjeuner. L’après-midi nous rejoindrons Saint-Amand-Montrond. Les rues de Saint-Amand-Montrond allient douceur de la flânerie et bonheur de la découverte. Des hôtels particuliers porteurs d'histoire, aux restes de fondations gallo-romaines en passant par les maisons typiques, mémoires des villages qui créèrent la ville : les pierres racontent tant les événements que les personnes. La forteresse de Montrond (13e siècle) est la seule fortification bastonnée édifiée dans le centre de la France. Totalement agrandie et aménagée par Sully au début du 17e siècle, elle fut ensuite dotée d'un très puissant système de fortifications bastionnées conçu par Jean Sarrazin pour le Prince de Condé. Diner libre et retour à l’hôtel à Noirlac.

 

Dimanche 28/05 : Noirlac – Chateaumeillant – Montgivray – Neuvy  St Sépulchre - Gargilesse
De Noirlac départ vers Orcenais, Ardennais, pour une balade vers l'église Abbatiale de Notre Dame Puyferrand qui date du 11e  siècle. A Chatelet nous prenons la route vers Chateaumeillant. Le vignoble, planté sur des terres siliceuses à dominante sableuse et sablo-argileuse, remonte à l'époque gallo-romaine, comme le prouve le grand nombre d'amphores vinaires qui ont y été retrouvées. Avec moins de 100 hectares, Châteaumeillant est l'un des plus petits vignobles AOC de France. Le vin a d'abord obtenu, en 1965, le label "vin délimité de qualité supérieure", avant d'obtenir le fameux sésame AOC le 9 juin 2010. Les vins rouges, souples, fins et fruités, sont élaborés à partir du gamay et du pinot noir. Le vin blanc profite quant à lui du pinot gris (très petite production), tandis que le vin gris est issu du gamay, du pinot noir et gris. Ce dernier, très traditionnel, possède une robe rose très pâle avec de légers reflets bleutés. C'est un vin d'été très agréable à boire. Nous continuons notre découverte de la région par le Château néogothique de Montgivray et l’église romane Saint-Saturnin. Nous partons en direction de Neuvy Saint Sépulcre. La basilique Saint Jacques, construite sur le modèle de l’église saint Sépulcre de Jérusalem au 11e par le seigneur de Déols à son retour de terre sainte, elle abrite de superbes chapiteaux.  Départ vers Gargilesse et installation à l’hôtel. Dîner et logement.

 

Lundi 29 mai : Gargilesse – La Souterraine -Limoges

Petit déjeuner et départ à pieds vers le Pont des Piles et la plage de Fougères  (6km 2h). Nous passons aux pieds des vestiges de la forteresse de Crozant qui dominent une vallée grandiose et sauvage au confluent de la Creuse et de la Sédelle. Après Saint Germain Beaupré  et son château du 12e, entouré de douves nous atteignons la Souterraine, cité à caractère médiéval bâtie à l’emplacement d’une villa gallo romaine. Visite de l’église du 12e. L’après-midi nous partons vers Limoges, la ville qui a donné son nom à l’itinéraire pédestre que nous suivons : la via Lemovicensis. Seconde bibliothèque de France après Cluny, berceau de la musique polyphonique européenne, l’abbaye de Saint-Martial fait rayonner Limoges. Ses émaux champlevés s’exportent dans toute la chrétienté : visite de la cathédrale saint Etienne, de la crypte saint Martial, du musée de la porcelaine. Dîner et logement à Limoges.

 

Mardi 30 mai : Limoges – Aubagne

Petit déjeuner et retour vers Aubagne. déjeuner libre en cours de route.

 

Prix  (base 20 participants) :    1.230€               

 

 

 

 

 

 

Comprenant :

  • le transport en autocar de grand tourisme.
  • l’hébergement en hôtel 3***, 2**, maisons d’hôtes en demi pension, base chambre double (single sous réserve de  possibilité) du dîner du J1 au petit déjeuner du J8
  • les visites prévues au programme,
  • l’assurance assistance et rapatriement
  • l’accompagnement Nature et Patrimoine

 

Ne comprenant pas :

  • L’assurance annulation
  • le dîner du J5 
  • Les déjeuners
  • Les entrées (tarif non connu à ce jour)
  • les boissons et toutes les prestations non mentionnées.
  • Le « minimum de participants non atteint» : 15 -19 participants : + 50€

 

Le programme est donné à titre indicatif. Il peut évoluer en fonction de la forme du groupe, du climat…

 

 

 

 

 

 

nombre visiteurs

Today: 3
This Week: 28
This Month: 109
016860
France 64.3% France
United States 29.8% USA

Total:

59

Countries
Aller au haut