Jeudi - Sem. 48 0 2 Déc. Viviane YNouvelle lune

Nature et Patrimoine et Cultures d’ailleurs en France

« Les Russes et la Côte d’Azur »

 BARBARA LEPECHEUX

 

2 AU 3 FEVRIER 2022

 

"Les Russes et la Cote d'Azur » c'est une longue histoire ,la folie des grandeurs. Histoire d'amour, de fêtes grandioses et de villas somptueuses. Tout a commencé avec l'Impératrice Alexandra Feodovna qui ouvrit le bal en 1850, bien avant l'arrivée des Anglais, entraînant avec elle toute l'aristocratie de son pays. Nous vous invitons à découvrir au cours d'un court séjour, les riches témoignages qu'ont laissé les Russes à Nice, Villefranche sur mer, ou encore Saint Jean Cap Ferrat ou le Cap d'Antibes. Palaces, églises colorées dont la fabuleuse Cathédrale Orthodoxe Russe, Musée Marc Chagall et autres lieux insolites nous ouvriront leurs portes. Un patrimoine riche en couleurs et anecdotes."

Visites (indicatives) :

Cathédrale Orthodoxe Russe : Inspirée du style des églises de Moscou, l'intérieur possède une décoration très riche, orné de multiples icônes, de fresques, de boiseries sculptées et d'une iconostase en métal repoussé et ciselé.

Eglise rue Longchamp : C’est la première église russe de la Côte d’azur.

Elle fut construite par la Tzarine Alexandra Feodorovna, lors de son deuxième séjour niçois.

Trente familles russes résidaient à Nice l’hiver, ce que n’appréciaient guère les Anglais, beaucoup moins nombreux. Ils pensaient que les Russes auraient pu se contenter des stations de la mer Noire au climat comparable. En réalité cela cachait un projet politique. Le Tsar Alexandre II voulait louer au roi de Sardaigne la rade de Villefranche pour y installer son escadre en Méditerranée et y établir une base navale, militaire et commerciale. Alexandra fit donc construire cette église en 1859 pour inciter les Russes à s’installer à Nice.

 

Lycée du Parc Impérial, autrefois hôtel de prestige de la ville. La construction de l’hôtel du parc,

destiné à accueillir la famille impériale, sa suite et les hivernants russes débute en 1900. Inauguré en 1902, cet hôtel est entouré de luxueux jardins.

Le Château de l’Université des Sciences de Valrose : En 1868, le baron russePaul Von Derwies emménage dans le luxueux château gothique qu’il a fait construire au cœur d’un immense parc qu’il ne cessera d’aménager.

La Villa Georges : Catherine Dolgorouki, issue d’une grande famille russe, entretient une liaison avec Alexandre II et lui donne trois enfants. Devenue son épouse morganatique, Katia fuit la Russie. Elle s’installe à Nice en 1888 dans la villa Georges, où elle conserve avec soin les affaires de son époux. Katia repose au cimetière russe de Caucade, dominant la mer.

Chapelle du tsarévitch Nicolas Alexandrovitch : Alexandre II, fils d’Alexandra Feodorovna, s’installe à Nice en 1864 en famille au sein des villas Peillon et Bermond. Le jeune tsarévitch Nicolas décède alors d’une tuberculose osseuse. Alexandre II ordonne de raser la villa Bermond pour y construire une chapelle en mémoire de leur fils aîné. La chapelle est inaugurée en présence d’Alexandre III.

Musée Chagall :

Le musée national Marc Chagall de Nice est né de la volonté de l’artiste de rassembler en un lieu unique son plus important travail sur la Bible : les 17 toiles qui composent le Message Biblique. La collection permanente est la plus grande collection publique d’œuvres de Marc Chagall. Elle est organisée autour de l’ensemble réalisé par le peintre sur les thèmes de l’Ancien Testament, complété par de très nombreuses œuvres d’inspiration profane ou religieuse : plus de 400 peintures, gouaches, dessins, lavis et pastels. Le musée offre au visiteur une première salle qui regroupe douze peintures de grand format illustrant les deux premiers livres de l’Ancien Testament, la Genèse et l’Exode. Une deuxième salle, plus petite, de forme hexagonale, accueille cinq compositions sur le thème du Cantique des Cantiques, autre livre de l’Ancien Testament.

 

Prix indicatif : 420€ (base 15 participants)

 

comprenant le trajet en autocar de grand tourisme, l’accompagnement par Mme Barbara Lepecheux, l’hébergement en hôtel**** en base chambre double, les déjeuners, l’assurance assistance rapatriement et annulation ;

 

ne comprenant pas : Les entrées des sites visités (non déterminés à ce jour) le dîner, les boissons, le supplément « minimum de participants non atteint : de 12 à 14 participants : + 35€

 

Votre hôtel : Hôtel Excelsior****, 19 Avenue Durante, Nice

 

Cet hôtel 4 étoiles idéalement situé dans le centre-ville de Nice occupe une bâtisse du 19e siècle  à la façade élégante et richement ornée. Conçu par la décoratrice d’intérieur Sandrine Alouf, chaque étage présente un thème particulier lié au voyage, avec un mobilier réalisé sur mesure et des fresques murales dans une palette de couleurs évoquant l’esprit de la côte méditerranéenne.

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • image
  • image
  • image
  • image
Previous Next
Aller au haut